Un projet rassembleur en développement touristique

Richmond, le 11 avril 2024 – Cinq organisations s’unissent pour structurer, développer et promouvoir l’offre touristique autour de la rivière Saint-François (Alsig8ntegw). Les territoires de la MRC de Nicolet-Yamaska, de la MRC de Drummond et de la MRC Val-Saint-François ont créé un comité de pilotage et développent actuellement un projet qui sera annoncé à la mi-mai. Il inclut des représentants du tourisme de ces trois MRC, de la communauté des Abénakis d’Odanak et de l’Association touristique régionale – Tourisme Centre-du-Québec.

La rivière Saint-François, qui prend ses sources dans les Appalaches, traverse plusieurs régions, dont l’Estrie et le Centre-du-Québec, avant de se jeter dans le lac Saint-Pierre (Nebesek). Cette rivière a toujours été une voie de communication importante au Québec et fut empruntée pendant des siècles par les Premières Nations, plus particulièrement les Abénakis. Ces derniers l’utilisaient et poursuivent son usage à des fins de transport, alimentaire, rituelle ou sociale. Outre des paysages magnifiques, la rivière Saint-François offre aujourd’hui aux visiteurs une multitude d’activités de loisirs et de détente.

Les positions des différents acteurs du projet

Geneviève Dubois, préfète de la MRC de Nicolet-Yamaska : « Depuis la prise de compétence du tourisme à la MRC de Nicolet-Yamaska, on ne cesse de poser des actions concrètes afin de bâtir un territoire attractif.  Aux yeux de futurs résidents, certes, mais également aux yeux de visiteurs, qui font le choix de découvrir notre région durant leurs vacances. De concert avec la MRC de Drummond, la MRC du Val-Saint-François et la communauté des Abénakis d’Odanak, nous nous sommes concertés et nous avons uni nos forces, afin de rendre possible une toute nouvelle offre touristique qui met en valeur la beauté de la rivière Saint-François. »

Line Fréchette, préfète de la MRC Drummond : « Le potentiel récréotouristique du corridor de la rivière Saint-François est exceptionnel. En mettant en valeur ses plus beaux segments, en y diversifiant l’offre de loisirs comme nous le faisons avec le développement du parc régional de la Forêt Drummond et en y ajoutant, en partenariat avec nos MRC voisines, les nombreux attraits situés à proximité, nous nous positionnerons comme une destination touristique de choix pour de plus longs séjours, et ce, à longueur d’année. »

Pierre Tétrault, préfet de la MRC Val-Saint-François : «Le tourisme est un levier majeur en développement économique. Les visiteurs en quête d’aventure veulent profiter au maximum d’un écosystème pouvant leur offrir une multitude d’expériences inusitées. Or, nos trois MRC se complètent parfaitement dans ce type d’offre touristique d’escapade d’un jour, pour offrir à ces derniers des activités variées et complémentaires. »

Les médias et les partenaires seront conviés prochainement au dévoilement du projet qui se tiendra à la mi-mai.